Il n’est pas possible de faire brûler ses déchets verts (feuilles mortes, branches d’arbres, résidus de débroussaillage…) dans son jardin. Sauf exception.

Ce que dit la réglementation

Les déchets ménagers ne peuvent pas être brûlés par les particuliers. Or les déchets « verts » sont considérés comme des déchets ménagers.

Les particuliers n’ont donc pas le droit de faire brûler dans leur jardin l’herbe issue de la tonte de pelouse, les feuilles mortes, les résidus d’élagage, les résidus de taille de haies et arbustes, les résidus de débroussaillage, et les épluchures.

Que faire de ses déchets verts ?

Les particuliers doivent amener dans une déchetterie leurs déchets verts. Certaines communes font le ramassage de ce type de déchets dans le cadre de la collecte sélective de porte à porte.
Et, bien sûr, il est toujours possible de composter ses déchets verts !

Que risque un particulier qui brûle ses déchets verts ?

Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €, souvent suite à une intervention des services d’hygiène de la mairie.

Sachez enfin que brûler ses déchets verts est considéré comme une nuisance olfactive, dont peuvent se plaindre les voisins.

Y a-t-il des exceptions ?

Dans certaines zones sans système de collecte et sans déchetterie, un particulier peut faire brûler ses déchets verts dans son jardin. Attention : les heures d’autorisation sont variables dans l’année. Le mieux est d’aller se renseigner à la Mairie.