Au printemps, les températures montent et les jours rallongent. Mais pas encore suffisamment pour profiter tard de sa terrasse. Comment alors optimiser l’éclairage de celle-ci ?

Une terrasse est synonyme de bons moments : apéritifs, repas, détente entre amis ou en famille, espace de jeux pour les enfants, etc.

Pour en profiter le plus possible, même lorsque la nuit tombe ou lorsqu’il fait déjà nuit, vous pouvez combiner plusieurs types d’éclairage :

Les appliques murales sur la façade (ou les façades) qui délimitent la terrasse : elles devront être assez puissantes puisqu’elles seront une source importante de lumière. Pour ne pas être ébloui, pensez à les équiper de diffuseurs pour en adoucir la luminosité.

Les spots encastrés, les bornes et balises d’éclairage à LED pourront également délimiter la terrasse mais auront surtout un rôle décoratif pour créer une ambiance chaleureuse.

Globalement, on ne cherche pas la puissance en matière d’éclairage, mais plus une lumière tamisée qui diffuse une ambiance de calme et de sérénité sur son espace extérieur. C’est ce que permettent de faire les types d’éclairage que nous venons de citer.

Bien sûr, ponctuellement, vous pouvez avoir besoin d’un éclairage plus dense : sur la table lorsque vous dînez, ou lorsque vous êtes en train de lire. Sur la table, vous pouvez jouer la carte de la convivialité avec des bougies. Pour la lecture, préférez une lampe d’appoint dont vous pouvez orienter le faisceau de lumière.

Pour être plus tendance, vous pourrez vous tourner vers le mobilier lumineux (fauteuils, tables, pots de fleur géant) qui ne manquera pas de surprendre vos invités et donnera une touche très originale à votre terrasse !