Que ce soit pour votre confort personnel ou celui de votre budget, le chauffage occupe une part non négligeable. Rien de tel que de rénover son installation de chauffage, et voilà votre portefeuille soulagé, sans oublier le service rendu à la planète. Dans cet article, quelques points essentiels à vérifier avant de changer quoi que ce soit.

Les premiers gestes

Commencer par un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) de l’ensemble de vos installations pour vous aider à savoir par où commencer, quel type d’énergie de base choisir et économiser ainsi sur vos factures.

Pour cela, il vous faudra un professionnel qualifié du Cofrac dont la liste est disponible sur ce site.

http://diagnostiqueurs.application.developpement-durable.gouv.fr/index.action

Faire des économies à tout prix !

Selon votre installation, entretenir celle que vous avez déjà en ce moment s’avère parfois plus économique qu’investir dans un nouveau système dédié. Sachez que vous devez obligatoirement faire réviser au moins une fois par an votre chaudière et vos pompes à chaleur de 12 kws et plus.

Votre choix en régulation est aussi très déterminant en termes économiques. Pour votre pièce de vie principale, optez pour une sonde à température extérieure qui s’ajustera en fonction de la température externe. Et pour les autres pièces, des robinets thermostatiques peuvent être rajoutés à vos radiateurs.

Les nouvelles technologies ont aussi leur lot de bienfaits. Avez-vous déjà songé au thermostat connecté ? Avec celui-ci, vous gagnerez du temps en programmant tout à distance depuis votre smartphone.

Et les énergies renouvelables ?

Les panneaux solaires sont des alternatives intéressantes. Mais, il faut étudier si votre localisation vous permet de profiter du rayonnement solaire et que les conditions climatiques de la région sont favorables. L’avis d’un professionnel vous sera utile pour en savoir plus.

Un autre choix, c’est d’opter pour une chaudière bois et chauffe-eau solaire. Ils assurent un gain énergétique important avec.

Bien entendu, toutes ces innovations écologiques ne vous empêchent pas d’utiliser votre vieille cuve de fioul. C’est un bon allié pour les jours plus froids.

Les conseils de nos experts

  • Propriétaire : en faisant appel à une entreprise labélisée RGE et en effectuant certains travaux spécifiques, vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro.
  • Locataire : le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) peut vous aider à financer votre rénovation, de même auprès de l’agence nationale de l’habitat.
  • Si vous êtes plus poêle bois, au lieu du classique, optez pour des poêles aérauliques qui peuvent réchauffer toute les pièces de la maison avec plus de facilité et de confort.