De nouvelles directives environnementales entrent en vigueur le 1er janvier 2021. Il s’agit de la Réglementation environnementale  2020, autrement appelée RE2020. Votre maison neuve devra être un BEPOS, autrement dit un bâtiment à énergie positive. Exit le gaz, la tendance est de nouveau à l’électricité, mais attention, on fait la part belle à l’énergie renouvelable. Alors, concrètement, que va-t-il se passer dans nos habitations ?

Avec la RT 2020, on diminue l’empreinte carbone et la consommation.

Pourquoi les autorités privilégient-elles l’énergie électrique, qu’elle soit d’origine nucléaire ou renouvelable ? Tout simplement pour réduire l’utilisation des énergies fossiles, comme le gaz et réduire ainsi l’empreinte carbone afin pouvoir se conformer, à terme, à la stratégie nationale bas carbone 2025.

Ainsi, le coefficient d’énergie primaire, autrement appelé CEP, passe de 2.58 à 2.30. Ce coefficient correspond au ratio consommation/m² annuel d’un projet de construction. Le contenu carbone du chauffage électrique quant à lui, passe à 79g/kWh.

Les trois principales finalités de cette réglementation sont : la diminution de l’empreinte carbone des bâtiments, l’amélioration de leur performance énergétique et la garantie fraîcheur durant les étés caniculaires, qui sont de plus en plus courants.

Ce que cette nouvelle réglementation va apporter

reglementation thermique 2020 rt2020 1
reglementation thermique 2020 rt2020 1

Il ne s’agit plus seulement d’une réglementation thermique, comme c’est le cas avec la RT2012, encore en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2020. Les maisons du futur -très proche- devront répondre à l’impératif d’énergie positive.

C’est-à-dire que votre demeure devra produire au moins autant, sinon plus, d’énergie qu’elle n’en consommera. C’est donc le moment idéal pour vous tourner vers les énergies renouvelables !

Vous devrez de toute façon, pour vous mettre en conformité, vous assurer d’avoir au moins une source d’énergie renouvelable. Comment attendre cet objectif ? Par exemple, en vous équipant d’un chauffage ou une chaudière à bois répondant bien évidemment aux normes en vigueur, de capteurs solaires thermiques, ou de panneaux photovoltaïques de production d’électricité.

Concrètement, quelle conséquence pour les particuliers ?

reglementation thermique 2020 rt2020 7
reglementation thermique 2020 rt2020 7

Chaque citoyen sera mis à contribution pour la bonne réalisation des objectifs de cette réglementation. En effet, c’est l’attitude écoresponsable de chacun qui en garantira le succès. Il faudra donc réduire sa consommation le plus possible. Par ailleurs, vous aurez à supporter le coût d’un équipement plus cher. Mais au final, sur quelques années, les économies que vous réaliserez contrebalanceront les efforts consentis initialement.

 Quelles sont les solutions existantes pour se conformer à la loi ?

reglementation thermique 2020 rt2020 5
reglementation thermique 2020 rt2020 5

Pour avoir une maison passive, vous avez nombre de solutions et astuces à votre disposition.

Cela peut être d’installer des automatismes sur vos éclairages, vos électroménagers, vos volets pour les rendre orientables.

Vous pourrez soigner l’isolation de vos fenêtres, en les équipant éventuellement de matières réfléchissantes ou chauffantes. Vous préoccuper également de l’isolation thermique de vos murs et vos planchers. Installer un système de ventilation qui recyclera l’air vicié.

Toutes ces installations et d’autres encore, feront de votre maison ce qu’on appelle une maison positive, qui sera en mesure, grâce à ses équipements, de restituer la chaleur comme la fraîcheur en fonction des saisons.