La construction d’une maison est un projet de grande envergure qui nécessite souvent la souscription d’un prêt pour pouvoir le réaliser sur une période bien déterminée. Aujourd’hui, différentes offres de prêt s’offrent aux particuliers projetant de construire une habitation, en fonction de leur projet et de leurs possibilités de remboursement. Il est également possible de recourir à des aides financières.

Financement maison : les différentes offres de prêt

Pour concrétiser son projet de construction immobilière, on peut solliciter une aide financière qui permettra de financer la totalité ou une partie des travaux. Parmi les offres possibles, il y a le prêt à taux zéro : c’est un prêt très intéressant dans la mesure où elle ne requiert pas des intérêts. L’accès à ce prêt dépend des revenus, du profil de la famille qui demande le prêt et de la localisation du projet. Le prêt à taux zéro accorde un montant variant de 40 000€ à 138 000€.

Il y a également le prêt action logement qui est destiné aux employés des entreprises employant plus de dix salariés : le montant pour ce prêt varie de 7000€ à 25 000€. Il permet de financer jusqu’à 30% du coût total du projet de construction. Une autre offre, qui est le prêt épargne logement, s’obtient à la suite d’une période d’épargne de 4 ans minimum durant laquelle le détenteur du projet de construction effectue des versements mensuels.

Il peut demander un prêt, un an après la phase d’épargne. Le prêt logement épargne, qui accorde jusqu’à un montant de 92 000€, peut servir au financement d’un projet de construction mais aussi l’achat d’un terrain ou à l’extension et la rénovation d’une habitation. Outre les prêts, il est possible de recourir à des aides financières locales auprès des conseils généraux ou des conseils régionaux pour financer la construction d’une maison.

Crédit immobilier : les éléments à vérifier

Avant de souscrire à un crédit immobilier, il est important d’accorder une importance à tous les aspects de l’offre de crédit. Plusieurs éléments sont à vérifier, pour savoir si le crédit convient à vos possibilités de remboursement et qu’il vous permettra de financer votre projet en toute sérénité :

  • Le taux d’intérêt : il est établi par l’établissement qui propose le prêt en fonction de la période de remboursement, de l’apport du demandeur de crédit et d’autres éléments.
  • Le taux d’intérêt est-il fixe ou révisable ? Selon l’offre de crédit, vous pouvez soit connaître à l’avance le montant des mensualités à payer et opter pour un taux fixe (elles restent invariables quelle que soit la situation du marché), soit payer des mensualités variables suivant la hausse ou la baisse des taux du marché bancaire et choisir un taux révisable.
  • La durée de remboursement : il faut savoir que plus la durée de remboursement sera longue, plus la mensualité sera plus abordable. Un prêt remboursable sur une période plus longue vous évite un taux d’endettement supérieur aux 33% imposés, tout en ayant la possibilité de rembourser votre prêt sans trop de pression.