Août est l’un des mois où l’on profite le plus de son jardin et où celui-ci se montre le plus à son avantage. Mais quels sont les travaux à y effectuer ?


Les fleurs en général…

D’une manière générale, enlever les fleurs au fur et à mesure qu’elles fanent favorise les nouvelles floraisons : soyez attentif et faites très régulièrement le tour de vos plantations ! C’est aussi le moment de récolter les graines des fleurs fanées et de bouturer le plus possible (lauriers roses…). Pour les plantes en pots et les fleurs de jardin, réalisez vos semis et boutures pour fleurir votre jardin au printemps prochain. C’est également vrai pour les arbustes !

… et les fleurs en particulier

Il est recommandé de pincer les premiers boutons des chrysanthèmes qui fleurissent en automne pour qu’ils fassent de grosses fleurs. Les feuilles des iris sont à couper 20 / 25 cm du bulbe.

Il faut également tailler les plantes grimpantes (ou celles qui deviennent trop envahissantes), ou les tuteurer afin qu’elles ne partent pas dans tous les sens.

Pour les rosiers : outre la taille des fleurs fanées, un engrais riche en magnésie à leurs pieds favorisera leur remontée. Il faut également veiller à les arroser le matin et le soir par le pied en prenant soin de ne pas mouiller les feuilles.

La pelouse et le bassin

L’été est une période chaude, particulièrement août, le niveau du bassin, si vous en avez un, est susceptible de baisser : il convient de le contrôler régulièrement et de procéder aux ajustements nécessaires. Veillez également à éliminer les algues et surveillez les plantes qui se montreraient trop envahissantes.

Quant à la pelouse, le mieux est de la couper court pour qu’elle ne brûle pas avec le soleil.

Si vous vous absentez

Vous partez en vacances ? Avant votre départ, désherbez soigneusement vos massifs et allées (ce sera autant de travail en moins à votre retour). Le paillage du sol contribuera à maintenir un taux d’humidité le plus optimal, et à limiter l’apparition et le développement des mauvaises herbes. Pensez aussi à mettre vos plantes en pot à l’ombre. Enfin, coupez toutes les fleurs pour ne conserver que les bourgeons à peine formés : ainsi, vos plantes souffriront moins de la chaleur, notamment si elles n’ont pas d’apport d’eau, et elles auront refleuri à votre retour !

 

Image : CC Flickr/manuel | MC