Il est indispensable d’hiverner sa piscine faute de quoi vous vous exposez à de très mauvaises surprises comme le gel des canalisations ( skimmer, ballon de filtration,…). Hiverner sa piscine permet également d’économiser le cout de la pompe de filtration et le recours à des traitements agressifs au printemps. Or, hiverner sa piscine n’es pas chose aisée et il faut bien respecter la procédure afin d’éviter toute mauvaise surprise. Un exemple ? Ne pas purger le circuit de sa pompe à chaleur et vous devrez peut être la mettre à la poubelle après l’hiver. C’est pour cette raison que nous vous indiquons les 10 étapes à respecter absolument.

 

1. Attendre le bon moment.


Il est inutile de vouloir hiverner sa piscine trop tôt. Si votre eau de bassin est supérieure à 14°C, les micro-organismes continueront à se développer et l’hivernage ne sera pas optimale car les algues se seront développées.

2. Faire un grand nettoyage du bassin.


Il est primordial de bien nettoyer votre piscine. Passez une éponge sur le liner non immergé, ramassez les feuilles et déchets au fond du bassin et flottants et n’hésitez pas à passer un coup de jet haute pression sur votre volet qui doit être sali par les feuilles tombées en automne. Il est recommandé d’hiverner sa piscine début novembre mais cela dépend des régions. Dans l’Est, il peut être opportun d’avancer cela à mi octobre en raison des premières gelées matinales.

3. Effectuer un traitement choc de l’eau.

Il est alors important de traiter l’eau du bassin. Cela se passe en deux temps ( étape 4 et 9). Lors de cette troisième étape, il vous faire un traietement choc (chlore,brome,.. selon votre traitement).Vérifiez aussi le PH de l’eau. Il faut également penser à ajuster le pH de l’eau pour que celle-ci soit toujours équilibrée. Après ce traitement choc, la filtration doit tourner en continu pendant au moins une journée.

4. Nettoyer le système de filtration.

L’hivernage de votre piscine se fait en arrétant votre système de filtration. IL convient donc de nettoyer votre ballon de filtration. Cela permettra de nettoyer les graisses, huiles solaires, calcaire, etc. qui, laissés en l’état,  rendront progressivement le filtre inopérant. POur cela, coupez la pompe de filtration puis mettez la vanne en position lavage. OUvrez le capot et versez le produit. Mettez la vanne en position contrelavage (backwash) et laissez tourner 1 minute. Après cela, laissez agir durant 12 heures minimum. Puis nettoyez et rincer le ballon. 

5. Baisser le niveau d’eau dans le bassin.

Pour éviter que l’eau des canalisations se mette à geler  il est indispensable de les purger. Pour cela, il vous faut descendre le niveau d’eau pour qu’il soit environ 10 cm en dessous des skimmers. Selon votre piscine, il peut aussi falloir baisser l’eau en dessous des buses de refoulement. Cela dépend de la profondeur des canalisations. Si votre bassin a une profondeur importante (>1m70) et que  les canalisations sont enterrées ( sous terre !), vous pouvez laisser l’eau au dessus des buses de refoulement. Il faut par contre bien baisser le niveau d’eau sous les skimmer. Une fois le niveau d’eau baissé, mettez des bouchons dans les skimmers ( ou des gizmos) et dans la prise balai. Vous pouvez aussi placer des bouchons d’hivernage dans les buses d’arrivée d’eau puis les purger lors de la prochaine étape.

Placer des bouchons et des gizmos est très important car sinon l’eau de pluie pourrait rentrer dans les canalisations et geler par la suite. Surtout, ne videz jamais entièrement votre piscine car c’est grâce au poids de l’eau que la structure reste bien en place…

6. Vidanger puis stopper la filtration.

C’est l’étape qui demande le plus d’attention.

  1. Vidanger la prise balai et les deux skimmers
    • Fermez une des deux prises skimmers et laissez la vanne de la buse de fond ouverte.

Lancez la filtration. Dès que le circuit du premier skimmer sera purgé, vous verrez de l’air arrivé dans la pompe. Fermez alors la vanne du skimmer purgé. Attendez que la pompe se réamorce avec la buse de fond et répétez l’opération avec le second skimmer. Laissez la vanne de la buse de fond ouverte !

    • Vidangez la prise balai ( via le supresseur si vous en avez un) et fermez la vanne d’arrivée.
  1. Mettez tout d’abord la vanne multivoie de votre ballon en position « fermé ».
  2. Vidangez la pompe. Pour cela
    • Arrêter la pompe de vidange.
    • Ouvrir le couvercle puis le tamis de la pompe.

    • Enlever le bouchon (située en bas de la pompe) pour bien la vidanger.
    • Refermer le couvercle de la pompe ( ne refermez pas le bouchon)
    • Conserver précieusement les éléments de la pompe en les mettant dans le panier.
  1. Vidanger le filtre ballon. Pour cela,
    • Retirez le bouchon de vidange et laissez l’eau s’évacuer ( cela est très long).
    • Ouvrez toutes les vannes. Cela permet à l’air d’y passer. Laissez le bouchon ouvert.
    • Ensuite, placez la vanne en position intermédiaire (entre deux positions)pour que son joint ne colle pas.

Vidangez les autres éléments de votre installation

  1. Vidangez, le cas échéant les circuits de chauffage de la piscine, nage à contre courant, surpresseur du robot Polaris ou équivalent, doseurs….
  2. Vous pouvez aussi vidanger les circuits des buses d’arrivée d’eau en mettant votre vanne multivoie en recirculation après avoir fermé la vanne de la buse de fond. Cela vous permettre de purger en partie ces éléments.

A noter qu’il est possible d’utiliser un surpresseur afin d’envoyer de l’air dans les buses d’arrivée d’eau pour créer un bouchon d’air. Il suffit de brancher le supresseur à votre pompe puis dès que de l’air sort d’une buse, vous coupez chaque vanne correspondant à la buse, en laissant bien la buse de fond ouverte et en coupant le surpresseur dès que le bouchon est installé. Vous finissez par la buse de fond.

  1. Si vous possédez un appareil de traitement au sel, sortez la cellule (si votre chlorinateur n’est pas automatique, nettoyez la cellule).
  2. Coupez le circuit électrique et recouvrez votre pompe à chaleur avec sa bache.
  3. Démontez, nettoyez et stockez à l’abri et au sec vos accessoires de piscine, les robots automatiques seront stockés les mousses en l.
  4. Coupez les arrivées d’eau extérieures et n’hésitez pas à protéger les tuyaux par des couvres tuyaux

 

7. Installer les éventuels accessoires anti-gel.

Vous avez déjà du mettre en place les bouchons bouchons d’hivernage dans les buses et sur la prise robot. Vous avez ausssi déjà du mettre en place les skimmers de gizmos. Vous pouvez aussi placer des flotteurs d’hivernage sur la diagonale de la piscine. Cela est important si vous n’avez pas de volet ou si vous êtes dans des régions très froides ( est de la France) dans lesquelles avoir des épisodes de grand froid sur plusieurs jours est fréquent.

8. Ne laisser que le strict minimum.

Pour éviter que le froid et le gel n’endommagent les équipements, il ne faut pas hésiter à retirer la pompe et le filtre du local technique, ainsi qu’à démonter le plongeoir et l’échelle de piscine pour les stocker à l’abri durant l’hiver.

9. Verser un produit d’hivernage dans la piscine.

EN hivernage passif, la filtration est totalement stoppée, et il vous fat donc ajouter un produit spécial hivernage qui va permettre de lutter contre le développement de calcaire, les bactéries , algues et autres parasites. Pour que le produit se répande bien dans la totalité du bassin, comme les buses d’arrivée d’eau sont fermées et ne brassent plus, il est conseillé de le verser à différents endroits, et de mélanger l’eau à l’aide d’un balai de piscine télescopique.

10. Déposer une couverture d’hivernage.

La couverture d’hivernage, c’est le dernier rempart qui va protéger notre piscine contre la pluie, la neige, le froid et les impuretés !
La couverture peut être utile même si vous avez un volet hors sol car elle permettra aux impuretés (feuilles,…) de ne pas encrasser les lames de votre volet.