Villa en bord de mer à vendre pour 27,5 millions de dollars. Rien de plus banal me direz vous, si ce n’est le prix, un record pour Miami…et le fait que le propriétaire de cette villa est Tommy Hilfiger.

Une villa unique en bord de mer

L’agence Coldwell Banker a en effet à la vente cette maison située en front de mer à Miami, d’une surface totale de de 1300m2 – décoré par l’architecte d’intérieur Martyn Lawrence Bullard. Cette maison est une vitrine énergique de l’amour de Hilfiger du Pop Art et post-Pop art. Les Jills ont vendu le domaine Art Déco aux Hilfigers en 2013, qu’ils ont entièrement rénové en 2015.

Un hommage au style Groovy / Pop

« Ils ont conçu cette propriété pour être une maison glamour, sexy, où ils pourraient présenter leur collection étonnante d’art, ainsi que d’incorporer un style « groovy »coloré des années 1960/1970, dit Hertzberg. L’art abonde à l’intérieur comme à l’extérieur, les propriétaires y ayant disposé de nombreuses oeuvres d’art.

Un accès mer privé

La propriété bénéficie d’un accès direct à l’océan et d’un vaste terrain la rendant unique. Une grande piscine à débordement face à l’océan ainsi que de magnifiques palmiers surplombent la plage privée.

De l’espace et des finitions de rêve…

A l’intérieur, il ya sept chambres, huit salles de bains, quatre salles d’eau et un ascenseur. Le motif polychrome de Bullard se mêle dynamiquement à un mobilier éclectique, une collection d’art enviable, des murs blancs et des carreaux de verre blanc accentués par un escalier central en marbre noir – tous fidèlement présentés dans le numéro Architectural Digest de septembre 2014. Lorsqu’on parcoure la maison, on a véritablement des moments d’emerveillement. Le fameux effet Waouh. Au centre de la maison, le salon spacieux attire l’œil avec un incroyable tapis en forme de vagues.

…pour 27 millions de $ (ouchh !)

Les vendeurs indiquentisent que le domaine est unique car il dispose d’un accès privé à la mer, au sein d’un environnement haut de gamme et privée avec de nombreuses résidences de célébrité. De quoi justifier les 27 millions de $ demandés ? On vous laisse découvrir les photos. On va aller jouer au loto.