Le chiendent est une mauvaise herbe particuliérement redoutée des jardiniers car elle est très difficile à éradiquer. De plus, elle se propage rapidement et profondément grâce à ses rhizomes.

Qu’est ce que le chiendent ?

Le chiendent est une mauvaise herbe  de la famille des Poaceae. Le genre principal est Elytrigia, auquel appartient le chiendent officinal ou petit chiendent, le plus commun.

Il existe aussi un chiendant rampant très présent dans nos jardins qu’il est facile de ne pas apercevoir dans un premier temps car il est vert comme votre gazon et si vous tondez régulièrement votre pelouse vous ne pourrez découvrir les tiges et ses graines caractéristiques.

Comment reconnaître du chiendent ?

Le chiendent se reconnait de par sa touffe plus dense et d’une couleur souvent d’un vert plus soutenu que votre gazon? En tirant dessus, vous pourrez constater la présence de rhizomes.

Pour le gazon rampant, un bon test est de passer le rateau. Vous verrez alors que vous allez accrocher les lames à cette espèce invasive, ressemblant légèrement à des jeunes pousses de bambou.

Dernière particularité, le chiendent est beaucoup plus résistant que votre gazon ou que d’autres graminées (trèfles,…). C’est à dire qu’en cas de sécheresse, le chiendent est souvent la seule herbe restant verte. Un bon moyen de l’identifier !

Le chiendent pied de poule : une mauvaise herbe ?

Le chiendent pied de poule ( cynodon dactylon) est une mauvaise herve invasive qui a la particularité de pouvoir servir de pelouse en raison de sa grande résistance à la sécheresse. C’est une plante se propageant essentiellement par voie végétative (rhizomes et stolons) avec des germinations exceptionnelles. Le chiendent pied de poule est une plante des régions chaudes résistant à la sécheresse et est parfois cultivée comme plante fourragère et gazon.  Le problème est que cette plante est très invasive et résiste aux désherbants sélectifs. Les rhizomes sont par ailleurs profonds et l’arrachage manuel est laborieux. Il convient donc la plupart du temps de procéder à un desherbant systémique.

Attention, certains gazons premiers prix contiennent cette plante. A éviter absolument.  

 

Pourquoi se débarasser du chiendent?

Le chiendent est une espèce invasive qui va coloniser tout votre jardin si vous ne faites rien. D’ailleurs, si vous ne tondez pas votre pelouse, cela peut être pire car le chiendent montera en graine et sa propagation sera plus rapide.

Il existe plusieurs façons de s’en débarrasser, selon le stade de l’invasion. Nous allons le voir. Mais avant tout, n’utilisez jamais d’outils rotatifs type motobineuse qui risqueraient de casser les rhizomes, les multipliant ensuite à l’infini. Privilégiez une fourche bêche, toujours pour éviter de casser les rhizomes.

 

Cas n°1 = chiendent isolé et peu nombreux

Si le chiendent est peu répandu et que vous triouvez des touffes éparses, le mieux est d’utiliser une fourche bèche pour déterrer le chiendent et ses rhizomes. Une fois détérré, jetez le immédiatement (pas de compost !). Le mieux est d’avoir un terrain humide car cela favorisera l’extraction des rhizomes.

Cas n°2 : chiendent répandu sur votre pelouse.

Si l’invasion de chiendent n’est pas trop importante (notamment dans le cas de la présence d’un chiendent rampant), la meilleure – et pratiquement seule – manière d’en venir à bout est d’utiliser un désherbant chimique. En effet, un désherbant thermique ( bruleur) ne sera pas efficace sur les racines et risque même de stimuler les rhizomes.

Le désherbage mécanique est lui quasi impossible du fait de l’impossibilité d’utiliser une motobineuse comme indiqué précédemment ( cela accentuerait la pousse des rhizomes).

Il vous faudra utiliser un désherbant systémique, type glyphosate (1 litre de glyphosate permet de traiter 1 000 m² de surface). Un désherbant sélectif n’aura aucun effet sur le chiendent. Cela signifie donc que vous ne pourrez éliminer le chiendent qu’en éliminant votre gazon. Il faudra alors replanter. Mais, pour vous consoler, sachez que de toute façon le chiendent aurait eu raison de votre gazon quoiqu’il arrive.

Pour traiter votre sol contre le chiendent avec un desherbant chimique :

1/ Traiter votre sol avec le desherbant

Le chiendent ne se traite qu’avec un désherbant systémique. Aucun desherbant sélectif n’en vient à bout. Le plus recommandable est le glyphosate, quoiqu’on en dise. Ce désherbant a en effet une faible rémanence dans le sol et sa pollution est donc très faible ( attention, en disant cela on ne parle pas de son utilisation intensive en agriculture,…).

Afin de procéder :

  • Laissez pousser le chiendent jusqu’à environ 15 cm de hauteur (mais pas plus haut pour éviter la montée en graines) ou béchez légérement le sol afin de mettre à nu les racines.
  • Mettez des gants de jardin, un masque et des gants.
  • Diluez le produit selon les indications du fabricant.
  • Versez le produit dans la cuve de votre pulvérisateur pression.
  • Pulvérisez le produit sur toute la surface à traiter.
  • Eloignez vos enfants et animaux de la surface traitée pendant quelques jours.
  • Laissez le chiendent se dessécher pendant 4 semaines au moins avant de travailler le sol. Il est en effet important que les racines soient bien détruites. En cas de sécheresse, cela peut aller plus vite (environ 10-15 jours).

2/ Faites un faux semis

Utilisez alors la technique du faux semis qui consiste à vérifier que les mauvaises herbes ne repoussent pas:

  • Attendez 2 semaines après le désherbant afin de voir si des touffes de chiendent ne réapparaissent pas.
  • Si elles réapparaissent, pulvérisez à nouveau du désherbant sur les touffes et aux alentours.
  • Attendez 4 semaines à nouveau et plantez votre sol comme vous voulez (pelouse, plate-bande…).   Si vous souhaitez motobiner votre terrai, nous vous recommandons de le faire et d’attendre encore 15 jours avant de planter afin de voir si le chiendent n’es pas réapparu ( les racines qui sont à plus de 10 cm sous le sol pourraient ne pas avoir été détruites).