Afin de profiter au mieux de votre nouvel espace, il convient de choisir convenablement la nature des surfaces avant les carreler. En effet, les carrelages ne présentent pas une bonne étanchéité. Vous éviterez ainsi inutilement les risques d’infiltrations qui pourraient vous porter préjudice comme les risques d’infiltrations etc. Pour ce faire, nous allons voir 3 cas de douches XXL.

1. Cas d’un espace douche ouvert sur la chambre

L’espace douche ouvert sur la chambre est principalement recommandé aux chambres aux espaces restreints et qui exigent une rénovation assez conséquente.

Parmi les lignes directrices à prendre en compte dans ce type d’installation, on notera :

  • L’utilité de bien nettoyer le support sans carrelage et que vous aurez préalablement rebouchées. Vous pourrez alors appliquer la colle à carrelage sur toutes les surfaces qui nécessitent d’être recouvertes avec une bande d’armature autocollante.
  • Veillez ensuite à fixer l’ossature métallique. Cette solution sera privilégiée pour étanchéifier les jonctions entre les panneaux.
  • Vient après, la pose de la mosaïque. Cette étape nécessite l’usage d’une colle de type C2, C2S (colle en pâte ou encore en poudre). Pour ce faire, la pose se fait par encollage du support avec un peigne à denture.

Côté matériel, vous aurez besoin d’un receveur de douche et de panneaux prêts à carreler (optez pour différentes épaisseurs).

2. Cas d’une pièce d’eau à l’italienne

La pièce d’eau à l’italienne est une alternative à la fois facile à vivre et confortable. Ce type d’installation requiert cependant une étanchéité impeccable. Pour ce faire, vous avez le choix entre différents systèmes d’étanchéité.

  • Le système d’étanchéité liquide (SEL) : Séché par polymérisation ou par séchage, ce produit se présente sous la forme d’une pâte prête à l’emploi, bicomposée. Elle peut être pâteuse ou liquide. Il se pose avant la pose du carrelage afin de renforcer les traversées de parois, les fissures et autres verticaux et/ou horizontaux.
  • Le système d’étanchéité de plancher intermédiaire (Sepi) : à base de nattes, ce système d’étanchéité est utile pour raccorder les angles et les raccords de lés.

Notons que sa mise en œuvre est rapide. Il est pour cela nécessaire de réaliser un sol bien plan, de former ensuite la pente avant de coller la natte.

Côté matériel, vous aurez besoin d’une natte en polyéthylène souple, d’un kit complet (surface à déterminer), d’un kit spécial douche à l’italienne et d’une plaque de ciment armé pour chaque sèche.

3. Cas de bains et de dressing aménagés dos à dos

Ce type d’installation peut faire appel à une protection à l’eau sous carrelage. Pour ce qui est specs, ils peuvent se présenter sous forme liquide ou en natte polyéthylène. Sa mise en œuvre exige ainsi d’installer au préalable le receveur. Pensez par la suite à dresser la cloison avant d’appliquer la protection à l’eau sous carrelage.

D’un point de vue matériel, veillez à vous munir d’un plateau de douche modulable (vous en trouverez par exemple en matière céramique). Vous aurez également besoin de carreaux de béton cellulaire, une astuce qui favorise l’imperméabilisation sous carrelage. Enfin, un kit avec sous-couche de pec pour votre salle de bain serait la bienvue.