Prix Terrain à batir : tout savoir

Prix Terrain à batir : tout savoir

[td_text_with_title custom_title=”La valeur d’un terrain” header_color=”#b50303″][/td_text_with_title]

De la taille et de l’emplacement de votre terrain dépendra sa valeur. La meilleure manière de vous y prendre et de commencez par établir un budget forfaitaire incluant le montant de la maison et celui du terrain. Cela commence par l’étude des dépenses du terrain que vous souhaitez vous approprier. Ces frais devront prendre en compte :

  • Le montant du terrain affiché (nous prendrons soin de nous étaler sur les valeurs moyennes par région ci-après).
  • Les dépenses affiliées à la vente du terrain. Si l’achat se fait auprès d’un particulier, alors ces frais correspondent exactement aux frais notariaux. Si l’on se base sur la valeur des taxes votées en mars 2014, cela reviendra à peu près à 8% du montant de votre terrain. Pour vous informer des tarifs actualisés sur ces taxes, vous pouvez toujours consulter le site des notaires.

N.B : Le cas sera tout à fait différent si l’achat de votre terrain se fait auprès d’une collectivité locale. Dans ce cas, vous n’aurez plus qu’à payer la TVA de 19,6%.

[td_text_with_title custom_title=”Frais de viabilisation du terrain” header_color=”#b50303″][/td_text_with_title]

Qu’en est-il des frais de viabilisation de votre terrain ?

Le raccordement en eau et électricité aux limites de votre terrain sera à la charge du constructeur de vos travaux tandis que vous aurez à vous acquitter du raccordement du terrain aux services de la ville.

En fonction des subventions apportées par les communes et la distance où se trouve votre terrain, ce montant est susceptible de changer. Prévoyez de ce fait une estimation de prix entre 2000 et 15000 euros selon que vous ayez ou non besoin de rajouter un raccordement de votre terrain à une zone d’égout et autre raccordement annexe.

Prévoyez d’ailleurs un budget avoisinant dans les 15000 euros pour l’assainissement individuel si votre parcelle n’est pas dotée d’un raccordement à l’égout. Votre constructeur devrait pouvoir vous renseigner là-dessus.

[td_text_with_title custom_title=”Typologie du terrain et Nature du sol : attention aux frais engendrés” header_color=”#b50303″][/td_text_with_title]

La nature du sol

De la nature du sol dépendra le type de construction que vous pourrez réaliser.

En fonction de la nature du sol et de l’endroit où se trouve votre terrain (à proximité d’une carrière ou près d’une zone facilement inondable…), vous pourrez alors facilement prévoir si votre future habitation devra ou non comporter des fondations spécifiques comme les micro-pieux…

Tout l’intérêt de connaître ces informations se situe dans la rentabilité de votre projet, c’est-à-dire s’il sera plus onéreux que le budget initial prévu, ou pas.

Le type de terrain

Le type du terrain où vous projetez d’implanter votre projet a aussi toute son importance. Ainsi, un terrain en pente ne sera guère idéal pour une maison en plein pied. Dans ce cas de figure, vous devrez ainsi prévoir un ou plusieurs niveaux, ce qui influencera votre budget.

Sachez ainsi déceler les bonnes des mauvaises affaires. En effet, il peut arriver qu’un terrain à prix hard discount peut vous revenir très cher à la fin de votre chantier !

[td_text_with_title custom_title=”Prix terrain: notre baromètre” header_color=”#b50303″][/td_text_with_title]

Dans la logique des choses, la location de l’emplacement d’un terrain peut énormément influencer sur sa valeur. Les terrains en ville, en bordure de mer coûteront de ce fait plus chers que des terrains situés en zone excentrée.

D’autres critères viennent s’ajouter au raisonnement en coût moyen, à savoir les spécificités régionales dans lesquelles se trouve le terrain. Nous vous avons d’ailleurs déjà préparé un article à ce sujet sur le Prix moyen des terrains à bâtir vendus en France, et cela région par région. C’est à cet endroit même que vous verrez par exemple, qu’un terrain en région parisienne vous coûtera facilement 214 euros le m2 contre 17 euros le m2 dans le Limousin soit une valeur multipliée par trois pour un terrain dans le centre.

Voici la liste du prix moyen /m2 des terrains à bâtir vendus en France en 2013, région par région :

Région Nombre de terrains vendus Surface Moyenne Prix moyen d’un terrain Prix moyen au m2
Alsace 993 794 m2 86 029 108
Aquitaine 5 656 1280 m2 73 485 57
Auvergne 1 802 1315 m2 46 265 35
Basse-Normandie 1 928 1189 m2 49 231 41
Bourgogne 1 491 1249 m2 47 429 38
Bretagne 6 029 762 m2 55 866 73
Centre 3 275 1054 m2 57 208 54
Champagne-Ardenne 909 1032 m2 58 541 57
Corse 432 1455 m2 96 403 66
Franche-Comté 1 286 1114 m2 54 904 49
Haute-Normandie 2 505 1159 m2 63 119 54
Île-de-France 2 355 696 m2 149 267 214  
Languedoc-Roussillon 3 686 722 m2 90 100 125
Limousin 860 1867 m2 31 056 17  
Lorraine 1 706 997 m2 60 625 61
Midi-Pyrénées 4 158 1378 m2 68 636 50
Nord-Pas-de-Calais 2 767 852 m2 68 492 80
Pays de la Loire 6 455 767 m2 59 283 77
Picardie 1 704 878 m2 60 654 69
Poitou-Charentes 3 163 976 m2 48 567 50
Provence-Alpes-Côte-d’Azur 2 957 1186 m2 148 490 125
Rhône-Alpes 6 583 969 m2 98 225 101
DOM 1 469 800 m2 94 397 118
FRANCE ENTIERE 64 171 1010 m2 74 030 73

 

Acheter un terrain en région Parisienne vous coutera ainsi près de 13 fois plus cher que dans le Limousin !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

© Immolib - Maison.fr - Tous Droits réservés - Mentions Légales - CGU

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account