Les avantages et inconvénients d’une salle de bains dans la chambre

Les avantages et inconvénients d’une salle de bains dans la chambre

Opter pour une salle de bains intégrée à la chambre : le choix est en vogue. S’il peut donner la luxueuse sensation d’être dans la suite d’un hôtel, le parti pris possède aussi son revers de médaille. Explications.

Le luxe chez soi

Longtemps inaccessible ou réservée aux luxueuses suites d’hôtel, la salle de bain intégrée s’est démocratisée. Et les avantages sont nombreux ! Sur le plan esthétique d’abord, parce qu’on peut concevoir un véritable univers et se faire plaisir en optant pour une douche ultra design ou encore une baignoire rétro, quitte à bousculer les codes et à installer cette dernière…au milieu de la pièce !

Autres avantages : gain de place, gain d’intimité et gain de temps. Gain de place, parce que le regard ne se heurte pas sur une cloison et que les espaces de circulation gagnent en fluidité. Gain d’intimité parce qu’il est désormais superflu de sortir de la salle de bain pour aller dans la chambre, option d’autant plus appréciable qu’elle permet de s’attarder lorsqu’on héberge des invités. Enfin, gain de temps parce qu’on a tout à portée de mains, dressing compris !

Éviter les erreurs de conception

Les inconvénients seront vite palpables en cas de mauvaise conception. D’abord, si la pièce est petite, il faudra veiller aux éclaboussures. Cela nécessite bien sûr d’avoir prévu un sol et des matériaux adaptés, ainsi que des distances respectables entre le lit et la douche (sous peine d’avoir les draps mouillés). Certains objecteront également que la vapeur d’eau se répand dans toute la pièce et la rend humide.

Les frileux regretteront le confort douillet d’une salle de bains bien chauffée, à moins d’avoir bien étudié sa solution de chauffage. Autre frein éventuel : pour un couple, un manque d’intimité total, auquel il vaut mieux penser avant d’entamer les travaux.

Des compromis

Pour avoir l’illusion d’une salle de bains intégrée, sans les inconvénients mentionnés, il existe heureusement des solutions intermédiaires. La plus évidente : des portes coulissantes, qui permettront de cloisonner à loisir les deux espaces.

Une paroi en verre dépoli sera aussi une alternative judicieuse. Autre possibilité : un muret, maçonné à mi-hauteur de mur par exemple, et qui joue à la fois le rôle de tête de lit et de séparateur d’espaces. Mais un simple panneau de lin tendu peut tout à fait faire son effet.

2 Commentaires
  1. Laurent 3 années Il y a

    Bonjour, j’ai vecu chez des amis qui avaient installé une salle de bain dans leur chambre. C’était la seule de leur maison, en cours de rénovation (je refaisais l’électricité et la pomberie chez eux). Beaucoup d’inconvénients : le bruit le matin, quand l’un dort et que l’autre doit se lever … La condensation, l’humidité présente de partout dans la chambre, le linge. Autre point très problématique, la température, impossible de chauffer correctement l’espace douche, on se gèle. Et surtout, oublier sa pudeur, car comment se laver, nu, autrement que devant la compagne ou sous le regard de son copain, encore au lit. Bref, deux ans après, on a tout cloisonné.

    • Photo du profil de carel
      carel 3 années Il y a

      Bonjour Laurent,

      Merci pour votre témoignage qui sera très certainement utile à nos lecteurs ! A très bientôt sur le blog de la maison individuelle.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

© Immolib - Maison.fr - Tous Droits réservés - Mentions Légales - CGU

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account